01 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Homéopathie, une mine d’or inépuisable

Homéopathie, une mine d'or inépuisable dans Science 2009-11-02-homeo2 constats,
Le premier, quand on tape homéopathie sur Google, il faut aller jusqu’à la page 4 avant d’avoir Wikipédia, et le temps d’y accéder, je peux être conseiller pour mincir, guérir de l’arthrose, de mycose, de douleur, d’infection, de fibromyalgie, de migraine, de trouble du sommeil, acouphène…
Disons qu’on a une avalanche de site d’homéopathie, qui font déborder la recherche… (moi qui pensait que ceux qui prônait l’homéopathie en voulez à l’industrie pharmaceutique… apparemment pas)

Le second, quand je parle homéopathie avec les gens, j’entend tout et rien…

Je vais donc tenter d’expliquer se qu’est l’homéopathie en général (résumant wikipédia) et enchaînant sur le retour à la réalité scientifique.

Tout d’abord, qu’est-ce que l’homéopathie ?

l’homéopathie est une pratique de médecine alternative inventée par Samuel Hahnemann

qui repose sur trois principes : la similitude, l‘individualisation des cas et l’infinitésimal

Similitude

Ce principe dispose qu’une personne malade peut être traitée au moyen d’une substance qui donnerait ces symptomes à une personne saine.
Dans la pratique, les substances choisies peuvent être en fait, de l’une à l’autre, celle qui occasionne le symptôme ou encore celle qui le soigne.

Les connaissances médicales modernes ont cependant montré l’invalidité de ce principe simpliste : tout au plus, on sait désormais que n’importe quelle substance peut être toxique puis mortelle à haute dose, et parfaitement indifférent à un dosage suffisamment faible (même les plus puissants poisons). Ce principe est connu depuis la Renaissance : le médecin suisse Paracelse établissait déjà au xve siècle que « Rien n’est poison, tout est poison : seule la dose fait le poison. »

Globalité et individualisation

Ce corollaire du principe de similitude énonce qu’il n’y a pas de soin universel d’une maladie, d’un symptôme, et que l’on doit adapter le soin en fonction du patient. Il s’agit là de ce qui est couramment nommé « individualisation ». L’homéopathe analyse les symptômes spécifiques présentés par le patient dans sa globalité et non pas seulement les symptômes classiques de sa maladie. Une pratique ne reposant pas sur cette analyse des symptômes spécifiques du patient n’est pas en droit de se réclamer de l’homéopathie au sens de Hahnemann. Selon les principes de l’homéopathie, les substances vendues librement pour des traitements symptomatiques ne respectent pas cette individualisation, puisqu’elles sont présentées comme pouvant traiter le symptôme quelle que soit la personne.

Ce principe n’est tout simplement pas respecté pour des raisons industriels.

Infinitésimalité et dynamisation

homeopathie01 dans Science

C’est lors de la généralisation de sa théorie à d’autres maladies que les effets néfastes provoqués ont contraint Hahnemann à baisser les doses en pratiquant des dilutions. À son grand regret, la dilution classique, si elle diminuait les effets toxiques, effaçait également les effets pharmacologiques. Il proposa alors la méthode de la « dynamisation », qui selon ses propres dires, conserverait et modifierait les effets pharmacologiques de la substance; ce qui n’a jamais été démontré scientifiquement.

En thérapeutique homéopathique, ce n’est pas la dose finale qui produirait l’effet, mais la présence de la substance et sa présentation (la dilution en étant l’élément principal). Hahnemann a conclu de ses expérimentations que le fait de secouer la solution après chaque dilution permettrait de conserver une certaine efficacité thérapeutique. Il conseille d’administrer les préparations sous forme liquide juste après les avoir préparées et sans les laisser reposer. Cette succussion n’aurait pas pour but de bien mélanger la solution avant de la diluer à nouveau, mais de produire des chocs sans lesquels les qualités thérapeutiques du remède homéopathique n’apparaîtraient pas. Ce procédé qui relève de la pensée magique, a été nommé « dynamisation » par Hahnemann.

Le solvant (le plus souvent l’eau et l’alcool), est utilisé pour effectuer des dilutions successives,

Les dilutions courantes, en France, vont jusqu’à 30 CH, le taux de dilution est donc de 10-60. Dans de nombreux pays sont utilisées des dynamisations et dilutions allant jusqu’à 200 CH. Pour illustration :

  • Une goutte d’eau (environ 0,05 ml) dans le lac Léman (88 900 millions de m3) représente une dilution d’environ 6×10-19, soit l’équivalent de 10 CH ;
  • Une molécule d’eau noyée dans la somme des océans sur Terre représente une dilution de un pour 8,4×1045 molécules, soit approximativement 23 CH ;
  • Une dilution à 40 CH correspond à une molécule d’une substance mère dans une masse de solvant supérieure à la masse totale de l’univers (la quantité totale d’atomes de l’univers visible, correspondant à une sphère de 90 milliard d’années-lumière de diamètre centrée sur la Terre, est estimé à 1080 atomes)

 

Réalité scientifique ?

Aujourd’hui toute preuve scientifique de l’homéopathie est complètement tombée à l’eau, les méta analyses (2004 et 2015) (qui contiennent des informations statistiques colossales) rapportent au mieux : c’est un placebo, au pire, c’est dangereux par le fait que ces traitements peuvent entraîner des non respect de la médecine conventionnelle…

Néanmoins, c’est un placebo et comme tout placebo, il est très utile pour les professionnels de santé, un placebo a un effet !

Conclusion

Entre un bon remède de grand-mère et de l’homéopathie, je vous conseil, le remède de grand-mère qui coute moins chère et lui, aura peut-être plus d’effet que le placebo !

P.S. : je reste que sur la critique des principes généraux, mais sachez qu’après, en pratique c’est bien pire… (vu que on sait qu’on vend un placebo alors pourquoi se prendre la tête a essayer d’avoir un effet ou de respecter la théorie ?)
(on parle de l’Oscillococcinum® qui ne respecte rien? qui vend du rien diluer à l’infini… même plus de substance avant la dilution !)

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Estrelladelaesperanza |
ATE CLPS |
Nosavisentantquetesteusesde... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Crmtap
| Infodentger
| pubtapmap