24 juin 2017 ~ 0 Commentaire

Jalousie quand tu nous tiens…

Jalousie quand tu nous tiens... dans Perso 15778340« C’est parce que je t’aime que je suis jaloux(se). »
« Je suis jaloux(se) c’est bien la preuve que je t’aime. »
C’est une pensée logique, évidente ?
Pour moi, l’évidence est à l’opposer… Allons creuser !

 

Wiki :

« La jalousie est une émotion secondaire qui représente des pensées et sentiments d’insécurité, de peur et d’anxiété concernant la perte anticipée d’un statut, d’un objet ou d’un lien affectif ayant une importante valeur personnelle. La jalousie est un mélange d’émotions comme la colère, la tristesse, la frustration et le dégoût. »
Traduction : Vous avez pas confiance = peur de la perte d’un truc important.Et du coup ça fout les glandes, quand vous imaginez pouvoir le perdre, en mode VNRtristeFRUSTREdégouté.
Exemple typique : J’ai pas confiance en mon couple (souvent le reflet d’un manque de confiance en moi, j’y reviendrai) = J’ai peur que mon couple se sépare.
Du coup, quand je vais imaginer une situation a « risque » (Quelqu’un qui l’a drague), ça va réveiller cette peur => VNRtristeFrustreDégouté. Je vais être jaloux.
Les théories sur les mécanismes et du pourquoi la jalousie ne font pas consensus (donc j’en parle pas. Nah ! Mais c’est normal comme émotion, à 5ans, on peut être jaloux… Ne vous flagellez pas de l’être…)

Bref, fini les définitions… Ou voyez vous de l’amour ?
Dans quelle définition d’aimer, la jalousie peut-elle entrer ?

Leibniz « Aimer, c’est trouver plaisir au bonheur d’autrui »
Evidemment pas dans celle là.
La jalousie n’est pas du plaisir… Ni pour le jaloux, ni pour le partenaire.
La jalousie est égoïste, tu ne peux pas être jaloux pour quelqu’un d’autre.

Par contre, dans les dérives narcissiques, ça pourrait coller parfaitement…
La valeur que je donne à notre relation vaut plus que toi ou que la valeur que tu lui donnes.
Bref, la jalousie, est un problème assez égocentriste… (Ce qui n’est pas mal pour autant, hein…)
Bien que dans le cas du narcissique… Ce soit assez malsain.
La jalousie est néanmoins compréhensible, « insécurité, peur (…) concernant la perte anticipée (…) d’un lien affectif fort. »
L’amour qui unit 2 êtres peut donc être le lien affectif fort qui peut entraîner de la jalousie.
A noter que ce lien est quand même une preuve du lien affectif tenant à cœur au jaloux. Oui, mais exprimé par la jalousie, il montre un lien ne prenant pas en compte les désirs et amour de l’autre.
En faite, il y a une négation de l’autre dans la jalousie.
Au mieux, il considère l’autre comme sa possession. « Tu es as moi ». Comme le jouet que tu ne veux pas partager… Ça peut être un jeu de domination amusant. Enfin quand il devient une règle… La fuite est la meilleur façon de s’en sortir.
Pour nuancer encore, la jalousie peut faire monter le désir (un objet prend de la valeur si plusieurs personnes veulent ce même objet).
C’est pour ça qu’en tant que Friendzoné, ton amie t’invite quand même en boite de nuit…
Et la jalousie peut aussi , si elle est gérable, augmenter la passion ainsi que le plaisir sexuel.

Bref, cela n’en fait pas une preuve d’amour. Ni une chose bien, non plus… Et pas forcément quelque chose de mal. (Bien que je vous conseil d’éviter les jaloux délirants fous furieux pervers narcissique)

De même, la jalousie montre votre « insécurité », donc surement votre manque de confiance en vous, plus que la valeur que vous donnez au lien. Et il se peut que la valeur que vous donnez à ce lien s’effrite à cause même de la jalousie…
Ex : Sachant que ce lien d’amour, pour moi, il doit être fait de confiance…
Donc l’expression d’une jalousie est un problème parce qu’il diminue la valeur que j’ai de ce lien. (j’ai moins confiance en la relation donc elle est moins importante… FU)
La jalousie tue l’Amour, à petit feu, quelle que soit la force de cet Amour, à court ou long terme.
citation-francoise-dolto-109905 dans Philosophie
Et, on peut être amoureux, avoir peur de perdre le lien d’amour, sans être jaloux. (C’est même une base solide pour un couple.)
Et la jalousie n’a pas besoin d’amour pour pouvoir s’exprimer. (Juste d’un lien affectif qui peut être la peur de perdre sa proie dans certains couples violents)
Je pense à ces couples qui ont une relation de violence permanente mais qui s’accrochent à ce lien de toute leur force… Comme dans un couple où l’un bat l’autre par exemple.
Celui qui y voit de l’amour a une définition de l’amour que je lui laisse volontiers. Par contre, on y voit la jalousie assez instinctivement.

Je pense aussi aux femmes tuées par leurs conjoints (en moyenne 1 toutes les 3 jours) : « Ces hommes ne tuent pas toutes les femmes. Ils tuent les leurs. Mais ils les tuent parce que ce sont des femmes et qu’ils sont des hommes. Autrement dit parce qu’ils croient encore à la possession des unes par les autres. Donc ils refusent à ces femmes leurs droits d’êtres humains libres. En cela, ils rejoignent les crimes de discrimination. Tous disent la supériorité de quelques uns. »

Est-ce de la jalousie excessive, ou est-ce autre chose ? Du sexisme dans cet extrait ? Crimes passionnels ou crimes d’honneur ? Je pense qu’il y a au moins une part non-négligeable d’une certaine légitimation par la jalousie dans ces actes ignobles. (Plus légitime pour un homme que pour une femme selon les stats)

75a2bd6dc6d91d027908913bcb94fc55Donc, ne justifiez pas votre jalousie comme si c’était moralement acceptable…
La jalousie provient de vous. Et quand elle s’apparente à de la possession, avec un grain de paranoïa, et que votre seul moyen de la gérer est de priver votre conjoint de liberté… (allant parfois très loin, surtout pour les femmes)
Ça s’appelle un délire qui risque d’abord, bah, de détruire votre couple (donc de provoquer ce dont vous aviez peur…)
Mais à plus petite échelle, de pourrir vos relations entre vous…
Bref, de détruire votre amour, jusqu’à se qu’il ne reste plus que la jalousie et la possession.Pensez à au bien-être de votre couple, de votre conjoint, et de vous même ! Gérer votre jalousie ! Si vous êtes jaloux, ce n’est pas votre faute… c’est surement pour des raisons/Expériences personnelles plus ou moins justifiables (Ayant une estime de moi assez basse, je peux en partie vous comprendre).
La jalousie, c’est une émotion pas forcément facile à gérer pour certains (Mais même en ayant été trompé, je connais des gens qui la gèrent bien)
Et comme dit plus haut, bien gérer… Ca peut aussi faire des étincelles ! ;)

On fini comme d’hab, par une citation qui porte le message global :

La jalousie ne constitue pas une manifestation de l’amour mais la forme exacerbée du sentiment de propriété. On nomme bien légèrement amour des pathologies sévères, telle cette obsession d’annexer à soi le corps et la pensée de l’autre en anéantissant sa liberté.
Eric-Emmanuel Schmitt

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Estrelladelaesperanza |
ATE CLPS |
Nosavisentantquetesteusesde... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Crmtap
| Infodentger
| pubtapmap